ANÉMONE RÉSIDENCE KLEY ○ Montpellier

251 chambres
1000m2 d'espaces communs
Zac Rive Gauche, Montpellier, France


Comme de nombreux autres cnidaires, les anémones de mer ont développé une symbiose avec d‘autres organismes: la symbiose mutualiste de laquelle s’inspire le projet qui s’inscrit dans le nouveau quartier de Port Marianne, sur l’avenue de la Mer, axe majeur de Montpellier.

Une double peau constituée de fils d’aluminium tressés très légers, enveloppe le bâtiment. Filtre solaire, intimiste, atténuant le bruit de l’A7 et les vues directes depuis l’espace public. Ce léger voile permet des variations de lumière subtiles, car il est souple et chatoyant suivant la finition brillante donnée à certains fils. Peu de matière, légère, vibrante et sensible.

Les usages proposés dépassent le strict nécessaire pour aller plus loin et créer un bâtiment relationnel acteur de la dynamisation, du renouveau économique, social et environnemental du quartier. Grâce à un RdC largement ouvert sur l’espace public proposant une “place” sur l’av. de la Mer le socle s’ouvre sur la ville et l’espace public piéton s’immerge au sein de la parcelle. Pour gagner du temps de chantier, améliorer l’empreinte carbone du projet tout en ayant un chantier propre, nous proposons de dé-standardiser la construction en mettant en place un système structurel de poteau-dalle béton et remplissage en panneaux bois avec finition minérale à peindre. Enfin, un “couloir climatique” ouvert sur les deux pignons du bâtiment participera activement à la régulation thermique du bâtiment, permettant à chaque logement de disposer d’une ventilation traversante naturelle et un contrôle acoustique sur mesure, chose inédite sur ce type de typologie.


Lieu: Montpellier , France • Maître d’Ouvrage: Kley • Architecte: Archikubik • BET HQE: Franck Boutté Consultants • BET Fluides: BETSO • BET Structures: Structures 2000 • Programme: Résidence étudiants, 251 chambres, 1000m2 d’espaces communs • Surface SDP: 6300 m2 • Montant des travaux: 12.600.000 euros • Phase: PC