Interview à Carmen Santana dans Ivry ma Ville

Qu’est ce que la notion d’Echelle 1 Cœur que vous développez ? La société a évolué et continue à évoluer : travail des femmes, augmentation de l’espérance de vie, connexion permanente… En termes d’urbanisme, il est aujourd’hui hors de question de faire comme avant. Les équipes sont de fait pluridisciplinaires, incluant des sociologues, des géographes… Un des outils pour faire face à cette évolution est l’Echelle 1 Cœur : aller au-delà de ses intérêts personnels pour construire et créer un nouveau modèle basé sur l’humain. Ça demande à s’apprendre, apprendre à désapprendre, aller au-delà de ce qu’on a l’habitude de faire. Attention, si on standardise nos villes, on standardise nos vies !