Pink Garden Logements

31 logements, 3 logts sociaux, 6 logts pass foncier, 22 logts libres

Montpellier, France


L’îlot est situé dans le secteur 1 de l’extension ZAC Port Marianne – Parc Marianne. Le parti urbain consiste à traiter les échelles humaine, urbaine et métropolitaine. À l’échelle métropolitaine, la morphologie du bâtiment correspond à une réinterprétation de la volumétrie souhaitée par la ZAC. Il propose un principe opératif de boîtes empilées, qui rééchelonnent le bâtiment dans un nouvel ordre urbain. La perméabilité du socle entre l´espace public (ep) de la rue jusqu´à l´espace partagé privé (epp) en cœur d´îlot, connecte visuellement le jardin intérieur avec la rue établissant une communication à l’échelle urbaine. Finalement, l’échelle humaine se reflète dans le travail sur l’espace privé partagé (epp) au sein du projet. Dans le hall d’entrée une salle commune de remise en forme et une aire de jeu d’enfants, des espaces d’effleurement, favorisent la cohésion sociale et l’échange entre les habitants.

La profonde mutation économique et sociale, s´appuie sur les nouveaux outils de l´ère digitale, et nécessite des nouvelles typologies dans l´habitat. Les « extra-espaces », situés à l’extrémité des circulations communes aux étages sont des espaces de vie novateurs dans l´habitat, accompagnant la reconfiguration d´une famille dans le temps. Les nécessités des familles recomposées, ou monoparentales, le télétravail, ou l’accueil ponctuel d´un proche, favorisent l´émergence de petits espaces nobles de 8 m2, mais suffisamment grands pour y accueillir toute une diversité de parcours de vie.


Lieu : Montpellier ● Maître d’ouvrage : KAUFMAN ET BROAD ● Équipe : ARCHIKUBIK ● BET Structure : PER Ingénierie ● BET Fluide : Duran ● Programme : 31 Logements (3 sociaux, 6 pass foncier et 22 libres) ● Surface SHON : 2.330 m2 ● Total Coût TTC : 2.931.430 euros